Introduction

À partir de 2008, la Tisséo-SMTC, l’Autorité des transports publics, gère un service de covoiturage local couvrant la région urbaine de la ville de Toulouse et ses banlieues. Bien que le nombre de covoitureurs augmente constamment depuis lors, Toulouse considère le projet CHUMS comme une excellente occasion d’attirer de nouveaux utilisateurs du service Tisséo, de les mettre en contact et de les faire continuer leur utilisation. La ville de Toulouse souhaite expérimenter de nouvelles idées qui ont fonctionné dans d’autres villes et pays dans le cadre du covoiturage.

Le contexte

La Tisséo-SMTC a une vaste expérience dans le domaine des services d’Écomobilité, assurant ses propres services de covoiturage et promouvant et appuyant les entreprises et les administrations afin de développer l’utilisation du covoiturage par leurs employés (en organisant des événements, par des plans de mobilité personnalisés utilisant un système de géo-localisation).

Les sites démonstratifs de Toulouse sont le Parc commercial « TOP » dans le Sud Ouest de la ville de Toulouse comprenant 17 entreprises avec environ 12.000 employés (5.500 du système public et 6.500 du système privé) et le Parc commercial « Héliopole » dans le Nord-Est de la ville, avec 10 organisations qui ont environ 2.100 employés (300 du système public et 1.800 du système privé).

En mars 2015, avant que les actions de CHUMS soient mises en œuvre, le Héliopole avait 61 covoitureurs enregistrés et le Top en avait 504 (au total : 565). Tisséo souhaite continuer à se développer dans le cadre du projet CHUMS, en mettant en œuvre des semaines de covoiturage, les loteries gagnantes de la mobilité et par des plans personnalisés de transport, afin d’augmenter le nombre des covoitureurs enregistrés.

Showcase of the Toulouse implementation.